Exercice hospitalier

 

 

 

Cursus Hospitalo-Universitaire
          Certains d’entre vous auront peut-être au décours d’une rencontre ou d’une opportunité la possibilité ou l’envie de suivre un cursus universitaire qui comporte comme attributions :
- une activité hospitalière par la fonction de PH,
- une activité de recherche clinique et de publication,
- une activité de formation des jeunes médecins, notamment des externes, internes et plus tard des CCA.

 

          Cependant, plusieurs phases sont nécessaires avec un parcours comprenant plusieurs étapes obligatoires dont :
- la réalisation d’une année de Master 2 (ancien DEA).
- la prise pendant 2 ans d’un poste de CCA en service de CHU ;
- la réalisation d’une année de mobilité dans l’idéal à l’étranger mais au minimum obligatoirement dans un autre CHU (et financé par celui-ci) que celui d’origine ;
- la constitution d’une épreuve de titre comprenant plusieurs publications dans différentes revues scientifiques en 1er, 2ème ou 3ème auteur. Ces publications peuvent être des cas cliniques, revues de littérature, méta-analyses, articles originaux, études... avec un barème et un coefficient attribué selon l’impact factor de la revue et le type de publication ;
- la réalisation d’une thèse de science qui doit comprendre plusieurs publications d’articles issues de recherche fondamentale avec présentation du travail de thèse devant un jury ;
- la validation de l’HDR (Habilitation à Diriger la Recherche) preuve de votre capacité à manager un projet de recherche et encadrer d’autres chercheurs (Master 2, doctorants, post-doctorants,…).

          Il faut savoir que toutes ces étapes nécessitent plusieurs années et beaucoup d’investissement. Il faut par ailleurs le soutien d’un PU-PH qui vous «pousse» durant votre cursus et vous conseille.


          Une fois ces étapes accomplies et un certain nombre de «points» acquis (environ 1000), vous pouvez présenter le concours de l’agrégation pour être nommé PU-PH devant le Conseil National Universitaire de votre spécialité.


          A noter qu’il y a une étape intermédiaire possible dans ce cheminement qui est le statut de MCU-PH (Maître de Conférence des Universités).

 

Pour plus d'infos : présentation du Pr Philippe Seksik au Symposium AFIHGE-SNFGE 2015

 

Praticien Hospitalier
          Si vous souhaitez exercer à l’hôpital mais que la carrière hospitalo-universitaire ne vous emballe pas à l’issue de votre post-internat, un poste de praticien hospitalier vous correspondra mieux. On peut être praticien hospitalier en hôpital général ou en CHU.
 

          Les praticiens hospitaliers à temps plein consacrent la totalité de leur temps de travail à l’hôpital public, et les praticiens hospitaliers à temps partiel peuvent poursuivre une activité libérale en parallèle.
 

          Il existe un concours annuel national, à l’issue duquel le praticien hospitalier est nommé de façon permanente. A noter qu’il existe également des statuts de praticiens recrutés à titre temporaire : les praticiens contractuels, les praticiens attachés et les praticiens attachés associés.

 

 

Pour plus d'infos : présentation du Dr Hervé Hagège au Symposium AFIHGE-SNFGE 2014

Réagir


  • CAPTCHA

Calendrier

« Octobre 2017 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031

Newsletter

  • En inscrivant votre e-mail, vous recevrez gratuitement les bulletins d'information de A F I H G E