Diarrhée

Souvent accompagnée de maux de ventre, la diarrhée se caractérise par des selles liquides ou molles plus nombreuses que d’habitude (généralement plus de trois par jour). Épisodiques ou chroniques, elles peuvent devenir invalidantes ou encore cacher une pathologie sous-jacente.

Quelles sont les causes de la diarrhée ?

La diarrhée n’est pas une maladie à proprement parler, mais plutôt un symptôme. On en distingue deux types :

  • La diarrhée aiguë : le nombre de selles par jour augmente et leur consistance change. D’apparition soudaine, elle disparaît d’elle-même en deux semaines maximum. Elle survient le plus souvent en cas d’infection virale ou bactérienne (gastro-entérite, intoxication alimentaire…). Elle peut être accompagnée de saignements, de glaires, de vomissements, de douleurs intestinales voire même de fièvre.
  • La diarrhée chronique : elle correspond à une augmentation et à une modification des selles sur une période de plus de trois semaines. La plupart du temps, on la qualifie de « diarrhée fonctionnelle » car elle résulte d’une accélération du transit intestinal ou intervient dans le cadre de pathologies chroniques comme le syndrome du côlon irritable, par exemple.

Comment soulager la diarrhée ?

En présence d’une diarrhée chronique, mieux vaut consulter un médecin afin de déceler la présence d’une éventuelle maladie du système digestif.

La diarrhée aiguë disparaît seule en à peine quelques jours. Toutefois, quelques petits conseils permettent de mettre l’organisme au repos.

Bien s’hydrater

En cas de diarrhée, le corps subit une déshydratation provoquée par les pertes d’eau et de sel liées à des selles trop fréquentes. Il est donc recommandé de boire au moins 1,5L d’eau par jour, en petites quantités tout au long de la journée.

Quoi manger en cas de diarrhée ?

L’alimentation peut être décisive sur le prolongement ou non de la diarrhée. Voici quelques recommandations diététiques à respecter :

  • éviter le lactose ;
  • éviter l’alcool ;
  • éviter les fibres (fruits et légumes, céréales complètes…)
  • éviter les matières grasses ;
  • privilégier les pommes et les carottes cuites ;
  • consommer du riz, des pâtes ou de la semoule…

Diarrhée : quand s’inquiéter ?

D’apparence bénigne, la diarrhée peut parfois nécessiter un avis médical. Lorsqu’elle persiste durant plus de 48h, ou si elle est accompagnée d’une forte fièvre, de sang ou d’une déshydratation, il est impératif de consulter un médecin dans les plus brefs délais. En plus d’un examen clinique, ce dernier prescrira des analyses sanguines, ainsi qu’une analyse des selles.

Diarrhée et Covid, quel lien ?

En plus des symptômes caractéristiques du coronavirus tels que la toux, la fièvre, les maux de tête, la fatigue ou la perte du goût et de l’odorat, de nombreux patients déclarent avoir eu la diarrhée. La récurrence de ce symptôme pousse les médecins à encourager les patients ayant la diarrhée et ayant été en contact avec d’autres personnes atteintes de la Covid-19 à se faire tester.

Si la diarrhée est un symptôme relativement fréquent chez les adultes, elle peut aussi affecter les enfants et les bébés. Plus fragiles, ces derniers nécessitent une prise en charge adaptée car ils ont plus de risque de souffrir de déshydratation en raison de leur jeune âge.

3 points à retenir sur la diarrhée

  • Elle peut être aigüe ou chronique
  • Un avis médical s’impose au-delà de 48h ou en cas de mal-être général
  • Boire beaucoup d’eau et adapter son alimentation peuvent l’atténuer

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.