Hernie hiatale

Une hernie se caractérise par la sortie partielle d’un organe du corps humain de sa cavité. Dans le cas d’une hernie hiatale, c’est l’estomac qui remonte via une petite ouverture que l’on appelle « hiatus oesophagien ». Comment diagnostiquer la maladie et comment la soigner ? On vous dit tout.

Hernie hiatale, qu’est-ce-que c’est ?

En présence d’une hernie hiatale, l’estomac remonte partiellement par le hiatus oesophagien situé dans le diaphragme (muscle respiratoire séparant l’abdomen et la cavité thoracique). 

En temps normal, le hiatus permet à l’oesophage (tube reliant la bouche à l’estomac) de traverser le diaphragme afin d’acheminer les aliments ingérés jusqu’à l’estomac. En cas d’élargissement de l’oesophage, l’orifice peut laisser remonter toute ou partie de l’estomac.

On distingue 2 types de hernie hiatale :

  • La hernie de type I, ou dite « par glissement » : représentant environ 90% des cas, elle se caractérise par une remontée dans le thorax de la partie supérieure de l’estomac. Elle engendre des brûlures provoquées par le reflux gastro-oesophagien.
  • La hernie de type II, ou dite « paraoesophagienne » ou « par roulement » : la jonction entre l’estomac et l’oesophage reste intacte mais la partie la plus volumineuse de l’estomac roule par dessus de ce dernier, puis passe à travers le hiatus. Si cette forme de hernie ne provoque souvent pas de symptômes, elle peut être grave dans certains cas.

Quelles sont les symptômes de la maladie ?

La plupart des hernies hiatales sont asymptomatiques, rendant ainsi leur diagnostic difficile. Toutefois, on recense quelques signes caractéristiques de la maladie : 

  • brûlures d’estomac ;
  • douleurs thoraciques ;
  • vomissements ;
  • ballonnements ;
  • hoquets répétés ;
  • douleurs en ingérant des aliments…

Quelles en sont les causes ?

Les causes de la maladie ne sont pas encore pleinement identifiées. Si certaines hernies hiatales sont congénitales (présentes dès la naissance en raison d’une malformation), la plupart apparaissent tout au long de vie. On constate une prévalence de la maladie chez les personnes âgées en raison d’une diminution de l’élasticité et de la rigidité du diaphragme. 

Par ailleurs, l’obésité ou la grossesse semblent être des facteurs de risque.

Comment soigner une hernie hiatale ?

La hernie hiatale se soigne différemment selon les patients et les formes de la maladie.

Traiter une hernie par glissement

La traitement de ce type de hernie hiatale consiste principalement en une prise en charge du reflux gastro-oesophagien dans le but d’éviter les complications (gastrite, ulcère…). Ce sont des inhibiteurs de pompes à protons (IPP) qui sont le plus souvent prescrits.

Lorsque le RGO résiste aux traitements médicamenteux, une chirurgie peut être envisagée.

Traiter une hernie par roulement

Elle se soigne presque exclusivement par voie chirurgicale via coelioscopie. L’intervention consiste en une réinsertion de l’estomac au sein de la cavité abdominale, en une réparation de l’orifice hiatal, ainsi qu’en la création d’une valve anti-reflux.

Quels aliments éviter quand on a une hernie hiatale ?

Quel que soit le type de hernie hiatale, certaines mesures diététiques permettent d’atténuer les reflux gastro-oesophagiens. Certains aliments sont notamment à éviter :

  • les épices ;
  • les boissons gazeuses ;
  • le café ;
  • les agrumes ;
  • la charcuterie ;
  • les fritures…

Souvent silencieuse, la hernie hiatale peut parfois engendrer un inconfort nécessitant une prise en charge du patient. En présence d’un ou de plusieurs symptômes évocateurs, mieux vaut demander rapidement un avis médical.

3 points clés à retenir sur la hernie hiatale

  • Il existe 2 types de hernies hiatales.
  • Elle est souvent associée à un RGO.
  • Sa prise en charge peut être médicamenteuse ou chirurgicale.

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.