Occlusion intestinale

Souvent méconnue, l’occlusion intestinale est un dysfonctionnement du transit. Relativement grave, elle doit être diagnostiquée le plus tôt possible. Symptômes, causes et traitement, on vous dit tout sur cette pathologie.

L’occlusion intestinale, c’est quoi ?

L’occlusion intestinale est un arrêt partiel, ou total, du transit intestinal. Elle est provoquée par un obstacle, ou un dysfonctionnement, au niveau de l’intestin-grêle ou du colon. Lorsqu’elle se produit, les aliments ingérés ne peuvent plus suivre leur itinéraire et s’accumulent dans l’intestin, ce qui provoque sa distension. 

Quelles en sont les causes ?

L’occlusion intestinale peut être provoquée par divers facteurs.

D’origine mécanique

Lorsqu’elle est mécanique, l’occlusion intestinale survient suite à un blocage liée à une obstruction :

  • présence d’un corps étranger ;
  • selles sèches ;
  • sténose de l’intestin-grêle (rétrécissement) ;
  • tumeur intra-abdominale (cancer)…

Ou une strangulation :

  • hernie étranglée ;
  • torsion d’un organe ;
  • invagination intestinale ;
  • bride post-opératoire (cicatrice anormale)…

D’origine fonctionnelle

Une absence de contraction des muscles intestinaux engendre une paralysie de l’intestin. Elle peut être provoquée par :

  • une inflammation du tube digestif ;
  • une chirurgie abdominale ;
  • pancréatite aigüe ;
  • prise de médicaments (antidépresseurs, anticoagulants, neuroleptiques…)

Quels sont les symptômes de l’occlusion intestinale ?

L’occlusion intestinale se diagnostique facilement en présence de symptômes caractéristiques :

  • douleurs abdominales vives ;
  • vomissements, ;
  • arrêt des gaz ;
  • arrêt des selles
  • ballonnements.

Occlusion intestinale : quand s’inquiéter ?

L’occlusion intestinale constitue une urgence médicale absolue. En présence d’un ou de plusieurs symptômes évocateurs listés ci-dessus, il convient de consulter très rapidement un médecin ou de se rendre aux urgences. Cette pathologie requiert une hospitalisation et peut nécessiter dans certains cas une chirurgie digestive.

Quels traitements pour une occlusion intestinale ? 

Une occlusion intestinale se traite selon ce qui la provoque. Parfois, le simple arrêt d’un traitement ou encore un régime alimentaire très riche en fibres permettent de la traiter.

En l’absence de signes de gravité, une sonde gastrique en aspiration peut être installée dans le but de vider l’intestin.

Dans les cas les plus graves d’occlusion intestinale, une chirurgie peut être envisagée.

Même lorsqu’elle est traitée rapidement, l’occlusion intestinale peut masquer une pathologie sous-jacente. En cas de suspicion de maladies de l’appareil digestif, le médecin prescrira au patient plusieurs examens.

3 points clés à retenir sur l’occlusion intestinale

  • Elle nécessite une prise en charge médicale rapide
  • Elle peut être d’origine mécanique ou fonctionnelle
  • Consommer des aliments riches en fibres permet de la prévenir

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.